CHAÂBANIYA

2016

Tous les ans, Riadh organise sont rituel annuel où il convie de nombreux adeptes et public. Le temps de cette cérémonie, il rend hommage à l’ensemble du panthéon des esprits qu’ils représentent. La Chaâbaniya est aussi l’occasion de marquer son rang de Arifa, l'initié qui relie le mondes des humains à celui des esprits. Toute une nuit durant, il retracera l’histoire des esclaves noirs amenés en Tunisie et de leurs lointains ancêtres mythiques, sollicitant saints musulmans et aux esprits noirs de l’Afrique pour soigner les adeptes.

Riadh représente une quarantaine d’esprits différents dont 20 principaux qu’ils sollicitent régulièrement. L’ensemble du panthéon des esprits est réparti en sept grandes familles, associés chacun à une couleur et à une nouba, suite musicale qui leur est dédiée. A chaque rituel, les musiciens entament les musiques des esprits pour qu’ils s’accaparent du corps de riadh, le temps de la transe, et transmettent ainsi, aux humains, bénédictions et conseils.

 

 

Cette série présente l’univers de Riyadh construit comme un rêve autour de son histoire mais aussi de son angoisse de voir le Stambali disparaitre. Construite autour de 7 thématiques, évoquant les 7 grandes familles des esprits, « Chaâbaniya » propose un moment ponctuel de ce personnage, entre songe et réalité. Entre puissance de son rang et angoisse de voir sa tradition disparaître.

 

Elle peut être présentée sous forme de mosaïque, rappelant les photographies d'archives de Riadh, ou en ligne où les photographie se succèdent avec en son centre, Riyadh qui nous regarde et nous interpelle.